Petite enfance

Actuellement, il existe différents modes de garde d’enfants. La commune de Bernex compte une crèche pour les enfants de 0 à 4 ans, trois jardins d’enfants dès 2 ans et travaille depuis 2013 en partenariat avec deux associations pour l’accueil familial de jour pour les enfants jusqu’à 12 ans (Le Couffin et AFJ Rhône-Sud). Ces différentes options, dont la qualité est à souligner, ne sont malheureusement pas suffisantes pour notre commune. Le manque criant de solutions de garde place de nombreuses familles dans l’embarras. Il est inutile de préciser que le développement de Bernex-Nord va accentuer la demande – déjà problématique – des places de garde. Il apparaît clairement que l’encadrement de la petite enfance est un défi à relever pour notre commune, tant dans le présent que pour un avenir prochain. Pour nous Socialistes, il est évident que cette question mérite d’être traitée rapidement et efficacement, tant elle est cruciale pour le bien-être ainsi que pour le développement de notre commune

Il s’agit de répondre aux besoins actuels en augmentant et améliorant les solutions existantes ainsi que d’anticiper les besoins futurs. En toute logique, les développements urbanistiques prévus, notamment à Bernex-Nord, devront se faire en harmonie avec tous les autres besoins de la population, dont ceux pour la petite enfance.

Notre engagement :

Le PS Bernex-Champagne s’engage à permettre le choix des modes de garde en adéquation avec les attentes des parents.

Pour ce faire, et compte tenu des moyens de notre commune, nous pensons qu’il est indispensable de promouvoir un guichet unique qui pourrait recenser l’offre et la demande de places. Nous visons parallèlement une meilleure collaboration avec les communes de la Champagne, qui devrait tendre à la création d’une crèche intercommunale.

Finalement, nous encourageons – et encouragerons – les potentielles entreprises qui souhaiteraient s’installer sur la commune à offrir des places d’accueil pour la petite enfance tant au bénéfice de leurs employé-e-s que des communiers.