Notre Conseillère d’État

Anne Emery Torracinta  Anne Emery-Torracinta, Conseillère d’État en charge du DIP

Biographie

A l’âge de dix ans, la famine au Biafra et les événements de mai 1968, lui ont fait prendre conscience de l’existence d’injustices inacceptables, mais aussi du fait que chacun-e peut agir à son niveau. Elle s’est donc engagée dès son adolescence, d’abord au WWF, puis en créant un groupe de jeunes agissant en faveur des pays du Sud et contre l’apartheid.

Cet engagement s’est prolongé à travers ses études d’histoire (elle a notamment consacré son mémoire universitaire aux grèves de 1946 à Genève). Et c’est tout naturellement qu’elle a adhéré au PS en 1984.

Enseignante d’histoire de 1978 jusqu’à son élection au Conseil d’État en 2013, Anne Emery-Torracinta a également été méthodologue aux Études pédagogiques secondaires.

Ses trois enfants, aujourd’hui adultes (33, 31 et 26 ans) – et principalement sa fille aînée, handicapée – demandant beaucoup de temps, elle a d’abord privilégié l’action au niveau communal (création d’un jardin d’enfants, d’une association de parents, etc). Elle s’est aussi engagée dans l’association de parents et amis de personnes mentalement handicapées, insieme-Genève, qu’elle a présidée de 2002 à 2013.

En 2005, elle a été élue au Grand Conseil, et a pu s’investir pleinement dans ce mandat. De 2005 à 2013, elle a notamment occupé le poste de cheffe de groupe, et a siégé dans diverses commissions, notamment celles des finances qu’elle a présidée et dans celle des affaires sociales dont elle assumé la vice-présidente. Par ailleurs, elle a été vice-présidente du PS genevois de 2010 à 2012.